La ministre des affaires sociales et de la santé a demandé au chef de l'IGAS (inspection générale des affaires sociales), une évaluation de la mise en place du dispositif "maison des adolescents". Cette mission a été confiée à Fadéla Amara et Pierre Naves, inspecteurs généraux des affaires sociales.